première étoile

Publié le par florend

première étoile

A même endroit que dimanche dernier mais plus près des étoiles …et derrière : c’est l’Espagne.

Carte postale des années 1950/60 - Luchon Superbagnères.

Bon dimanche

Publié dans L'image du dimanche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

florent 08/03/2015 14:54

Super analyse , mais j'aurais aimé un complément sur le parc automobile de l'instant, datation du document et théorie sur le concept " pas de porte-ski sur les capotes de 2cv, donc pas de 2cv".
merci Bruno, à vous Cognacq Jay.

BruNau 08/03/2015 16:30

Difficile à dater, c'est vrai !
Mais les jantes ajourées de la Caravelle au premier plan n'apparaissent qu'en 1962.
Quant à la Giulia (1300 ou 1600, on distingue mal les phares, 3ème après la Caravelle) elle est présentée à la presse à l'automne 62.
Donc nous sommes au minimum en 1963.

Quant à la Deuche (y'en a 3 en rang d'oignon sur la première image de Superbagnères), je pense qu'elle pouvait recevoir les skis directement sous les sièges.
Un deuchiste pourrait-il nous le confirmer ou l'infirmer ?

BruNau 08/03/2015 14:19

J'adore ce type de vue qui suscite chez moi plusieurs commentaires (tant pis pour vous !):

1) les porte-skis sont d'une simplicité biblique. Ils étaient parfaitement opérationnels. Et si les autos étaient toujours équipées de gouttières de toit, on sortirait ce genre d'accessoire (forcément madinchina de nos jours) pour 3 francs six sous.

2) les DS sont équipées de porte-ski pour 5 paires de ski : normal, c'est une 5 places et même plus si l'on considère que les enfants de moins de 10 ans comptaient pour une demie place.
Allez donc trouver aujourd'hui un porte ski qui accepte 5 paires !

3) La DS rouge et la R8 (au fond à gauche) ont encore des skis sur le toit. Ceux-ci sont spatules vers l'avant. Aujourd'hui on ferait rire tout le monde car on met les spatules vers l'arrière quand on les met encore sur le toit (avec les trappes à ski, c'est devenu rare !).
A l'époque on était tous convaincus que les spatules en avant favorisaient une meilleure pénétration aérodynamique. J'étais du nombre et je mets maintenant mes spatules à l'arrière pour éviter les quolibets. Mais qui a raison ?

4) Hier à Superbagnères, il faisait aussi beau que sur cette carte postale...