First One

Publié le par florend

First One

On termine la saga de la semaine avec cette belle GS trouvée sur le net.

Permis de Conduire fraîchement en poche, la GS break est la première voiture avec laquelle j’ai roulé tout seul, sans le moniteur de l’auto-école. C’était un soir d’été, le coude à la portière, soleil couchant sur l'horizon vallonné, dans le bocage Vendéen, avec un sentiment de liberté ENORME... Pas d'auto-radio mais le pot d’échappement percé avait un bruit sourd que j’aimais bien...

Avec ce traitement particulier on regarde la GS break différemment. A l'époque, fin des années quatre-vingt, j’avais des envies de Cox, la faute aux premiers Hors-Série de Nitro Magazine…ça a été ma première voiture, puis la deuxième… mais ça, c'est une autre histoire.

Bon dimanche.

Commenter cet article

stef 14/09/2016 08:48

ah!, Citroen, on aime ou pas...

miller 12/09/2016 17:57

moi aussi j'ai subi la GS paternelle .je devais lui emprunter quand ma simca était en panne ( souvent ) c'était la punition !
bob miller

stef 12/09/2016 16:07

l'avantage de la GS est que le traitement "posé" permet tout de même de remonter facilement!!!

sylvinus 11/09/2016 17:40

ben moi, les seuls souvenirs d'une gs break, ce sont d'innombrables nausées sur la banquette arrière, lesquelles banquettes étaient en skai noir bien brulant au soleil!!
... pas les meilleurs souvenirs pour ma part...