Qu'est ce que ce casque...

Publié le par florend

C’est l’histoire d’un gars qui ce matin-là du Centenaire Citroën a insisté pour me prendre en photo, mon casque colonial faisant écho à la fameuse B2 autochenille Scarabé d’or de 1922 (voir le lien).

Explication du pourquoi du comment de ce couvre-chef si particulier… Et bien mon adjudant, c’est à la foi pratique eu égard à une calvitie naissante et la canicule estivale , à la fois un clin d’œil à Tintin au Congo (l’univers d’Hergé ayant bien évidemment influencé mon travail d’illustrateur), à la fois une référence plus noble à notre homonyme qui fut à l’époque le cuisinier de la "Croisière Jaune" en 1931, (Yves de son prénom, lire le livre «  le popotier de la Croisière Jaune ») et à la fois manière de se démarquer quand pour notre association DABEL on a un stand et pendant 3 jours de rangs on est en tête de gondole. Rompez.

Publié dans Citroën & co

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article